A la découverte du centre de l’île du Nord : une région modelée par les volcans

Première étape rapide à Hamilton, où il n’y a pas grand-chose à voir à part un beau parc composé de très nombreux jardins inspirés du monde entier (jardin français, anglais, italien, japonais chinois, etc.) et une petite place dédiée à la fameuse comédie musicale londonienne de 1973, The Rocky Horror Picture Show. Richard O’Brien, le créateur de cette comédie, qui sera adaptée en film par Jim Sharman deux ans plus tard, travailla apparemment quelques temps comme coiffeur dans cette petite ville. Cette place est couverte de références au film, avec au centre, la statue d’un des personnages principaux, Riff Raff (incarné par Richard O’Brien lui-même !). Les connaisseurs le remettront ! Nous y dégustons aussi de délicieuses glaces au « Duck Island Ice Cream », puis nous continuons notre route vers le parc national de Tongariro, la région des volcans de l’île du Nord, au sud du lac Taupo que nous longeons par l’ouest. Cette région est dominée par trois volcans principaux : le plus haut du nom de Mont Ruapehu (2 797 m), le second s’appelle Mont Ngauruhoe (2 291 m) et le dernier Mont Tongariro (1 978 m). Selon la légende maori, il s’agit de trois frères, trois dieux, une trinité suprême, placée ici par le demi-dieu Maui afin de maîtriser le poisson géant – l’île du nord – qu’il avait pêché à bord de son waka (canoë) – l’île du Sud.

Autre anecdote intéresante, le Mont Ngauruhoe est aussi désormais connu sous le nom de Mount Doom  ou Montagne du destin en français, le célèbre volcan qui s’élève au dessus du Mordor dans la trilogie cinématographique de Peter Jackson Le Seigneur des anneaux, et dans lequel Frodon doit jeter l’anneau de pouvoir pour le détruire.

On ne peut pas monter au sommet de ces montagnes sans guide, c’est assez dangereux, il n’y a pas de sentier créé pour les randonneurs indépendants, et par respect pour les croyances maori, il est de toute façon déconseillé d’essayer (cela reviendrait à piétiner leurs dieux). Cependant, il est possible de faire une longue marche qui passe entre ces volcans, la Tongariro Alpine Crossing, une des plus belles randonnées de l’île du Nord, avec le climax de la balade : une vue sur deux lacs d’un bleu turquoise perdus au milieu de la roche volcanique noire qui les entourent. Vous vous en doutez, nous trépignons à l’idée de faire cette randonnée ! C’est une marche de 21 km aller, il faut donc réserver une navette qui nous emmènera du parking (l’arrivée) au départ de la marche. Nous vérifions bien la météo, il est prévu un grand soleil et 0 % de pluie pour le lendemain, les conditions idéales, nous prenons nos places pour un départ à 6h30 du matin ! Bien mal nous en a pris, vous découvrirez cela dans le prochain article…

En attendant, nous nous mettons en jambe l’après-midi avec une marche de 18 km qui part d’une petite station de ski, le Whakapapa Village, et monte jusqu’aux deux jolis lacs Tama, d’où la vue est splendide, malgré un ciel un peu nuageux. Un beau premier aperçu de cette magnifique région !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s