Derniers jours sur l’île du Sud : Christchurch et les vignobles de Marlborough

Christchurch, la deuxième ville de NZ, une ville deux fois démolies par les tremblements de terre successifs de 2010 et de 2011, une ville en reconstruction que nous visitons le temps d’une demi-journée sous l’œil critique des deux architectes qui nous accompagnent. A défaut d’être belle, elle est assez intéressante : la cathédrale au centre de la ville ayant été détruite, elle est remplacée par une cathédrale « temporaire », dessinée par l’architecte japonais Shigeru Ban, et construite en… carton ! C’est assez étonnant et plutôt bien pensé. De forme pyramidale, nous sommes bluffés par l’ingéniosité de cette construction et par l’utilisation de ce matériau pour le moins atypique. Elle est censé avoir une durée de vie de 50 ans, ce qui devrait permettre la reconstruction de la cathédrale définitive pendant ce laps de temps. Pendant notre balade, nous croisons de petits logements tout neufs, hauts et étroits, qui font l’admiration de Jean-Luc, qui m’introduit alors aux particularités de l’architecture anglo-saxonne.

Nous reprenons ensuite la route en direction de la région de Marlborough, la plus grande et plus ancienne région viticole de NZ, ce qui nous permet également de nous rapprocher de Picton où nous prendrons le ferry pour l’île du Nord le lendemain. Sur la route, nous longeons la côte de Kaikoura, où des centaines d’otaries se prélassent tranquillement. Nous passons un bon moment arrêtés sur le bord de la route à observer des bébés otaries, nombreux dans ces colonies.

Pour notre dernière matinée sur l’île du sud, nous partons à la découverte des fameux vignobles de la région. L’essentiel de la production est composé de sauvignons, riesling et pinot gris, bien qu’il soit également possible de trouver quelques rouges. Nous commençons par le domaine de Whither Hills, une propriété magnifique, avec terrasse, jardin, cour, et restaurant, le tout décoré avec goût et avec soin. La jeune fille qui anime la dégustation est très sympathique et nous abreuve explications et d’anecdotes très intéressantes sur les vins que nous goûtons mais également sur la région, et la particularité des sols sur lesquels poussent leurs ceps. Ces vins, sont étonnamment bien travaillés et nous repartons avec de bonnes bouteilles. Le second vignoble où nous nous arrêtons est de taille plus modeste, plus familial et plus simple. Nous dégustons des vins plus jeunes et aux saveurs plus attendues mais tout aussi bons. Nous goûtons notamment à un riesling botritisé, très doux sans être trop liquoreux, une réussite !

Suite à cette visite œnologique, nous prenons la route de Picton pour monter dans le ferry, après un petit pique-nique ensoleillé. C’est sur cette note joyeuse et estivale que nous faisons nos adieux à l’Île du Sud et à ses merveilles. La sortie du Détroit de Cook nous permet d’avoir un bon aperçu des Marlboroughs Sounds, des fjords moins réputés que ceux du sud de l’île mais également très beaux ! L’Île du Sud nous aura enchanté jusqu’aux dernières minutes de notre séjour !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s